AccueilInterview Rencontre avec les autrices du Webtoon « Autrice de ma Destinée »

[INTERVIEW] Rencontre avec les autrices du Webtoon « Autrice de ma Destinée »

Albin Michel vient d’annoncer le lancement de sa collection KODA avec 2 titres webtoon forts pour commencer l’année 2024.
Nous avions déjà remarqué « Autrice de ma Destinée » sur Piccoma, que nous avions adoré. Nous avons donc tenté la demande d’interview, et grâce à l’aide de Piccoma, elles ont accépté. Découvrez donc les dessous de cette histoire fantastique qui est bien plus qu’une simple romance.

webtoon

INTERVIEW
Winterleaf (œuvre originale), Jeokbal (dessin), Chokam (adaptation)

K-Society : Pourriez-vous vous présenter et nous dire comment vous vous êtes lancé dans le Webtoon ou l’écriture de Light-novel ?
Winterleaf (œuvre originale) : Bonjour, mon nom est Winterleaf. J’ai eu l’opportunité de devenir écrivaine à 18 ans. Ma famille a toujours été pauvre et juste avant Noël, une leucémie a été diagnostiquée chez mon grand frère. Avec son hospitalisation, les frais de santé sont devenus ingérables et nous n’avions plus rien. Je savais qu’il fallait que je fasse quelque chose pour ma famille. C’est la principale raison pour laquelle je me suis lancée dans l’écriture.

Jeokbal (dessin) : Bonjour, c’est Jeokbal, en charge de dessiner l’histoire de « Autrice de ma destinée ». J’ai commencé à dessiner du webtoon sur la recommandation d’un ami auteur. Je pense que j’ai pu faire cela parce que j’ai toujours aimé dessiner, et j’ai toujours rêvé de devenir illustratrice

Chokam (adaptation) : Bonjour, je suis Chokam, scénariste de webtoon. Je m’intéresse à l’écriture depuis que je suis étudiante, et je pense que mon intérêt pour les bandes dessinées m’a beaucoup aidée à devenir ce que je suis.

webtoon

K-Society : Pourriez-vous nous présenter l’histoire de « Autrice de ma destinée » ?
Winterleaf : C’est l’histoire d’une jeune fille qui se retrouve dans le corps de la grande méchante de l’histoire qu’elle a créée. Au début, elle cherche simplement à survivre, mais avec le temps, elle se sent triste de voir ses personnages vivre la vie misérable qu’elle leur a écrite. Elle se sent surtout mal pour le héros, et cherche à le rendre heureux

Jeokbal : Les personnes qui aiment voir grandir une héroïne apprécieront cette série.

webtoon
Bientôt disponible chez KODA – Albin Michel

Chokam : C’est une histoire unique qui contient l’aspect solaire et doux d’une romance classique, mais aussi la notion de responsabilité et la culpabilité qu’un créateur ressent envers sa création.

K-Society : De nombreux Webtoon sont adaptés de Light Novel. Comment cela se passe lors d’une adaptation ?
Winterleaf : J’ai eu beaucoup de chance car tout s’est très bien passé. Un jour, j’ai reçu un mail annonçant qu’une adaptation webtoon allait être créée. Deux ans plus tard, il a été lancé. La première fois que j’ai vu le webtoon, j’ai adoré le style de dessin et l’excellent travail d’adaptation.

Jeokbal : J’ai l’exemple de quand j’ai dessiné Abel ! Puisqu’il est le père adoptif de la protagoniste, j’ai pensé qu’il fallait le dessiner comme un homme d’âge mûr. J’ai dessiné le concept, et je me suis dit qu’il pourrait être utile d’avoir une image de lui jeune, alors j’ai fait une esquisse rapide. Au final, ce brouillon est devenu l’apparence définitive d’Abel.

Chokam : Je suis en charge de l’adaptation et de la création de la saison 3. Donc je ne me suis pas encore occupée de beaucoup d’épisodes et il reste encore beaucoup de travail à faire. En particulier, il y a des épisodes plus centrés sur Abel, donc j’espère que ses fans seront heureux de le voir ! J’aime beaucoup ce personnage donc je me suis bien amusée.

K-Society : Le genre réincarnation dans un roman est un genre très répandu dans les webtoons. Pourquoi ce succès d’après-vous ?
Winterleaf : Je pense que la principale raison est que les lecteurs y trouvent une sorte de satisfaction par procuration. En Corée, la régression, la réincarnation et la possession sont très populaires. La plupart des romans tourne autour du fait que le protagoniste connaît le futur, gère les crises à l’avance et parvient à accomplir de grandes choses. Je pense que les réussites des héros permettent aux lecteurs d’oublier la frustration qu’ils ressentent dans leur vie réelle.

Jeokbal : Il est courant de vouloir revenir en arrière et tout recommencer pour pouvoir réussir ce que vous vouliez accomplir. Les webtoons de type réincarnation vous montrent ce rêve. Vous pouvez tout refaire depuis le début tout en connaissant les erreurs du passé.

Les webtoons de type réincarnation vous montrent ce rêve. Vous pouvez tout refaire depuis le début tout en connaissant les erreurs du passé.

Chokam : La notion de réincarnation est très présente dans le bouddhisme. Cette croyance considère que quand une personne meurt, elle ne cesse pas d’exister et sera réincarnée. Elle pourrait retrouver les âmes de ses autres vies et remplir ses promesses. C’est un sujet qui est très familier pour les lecteurs asiatiques, et inconnu pour les lecteurs occidentaux, c’est pour cela que ça intéresse. Même sans être religieux, tout le monde a rêvé un jour de vivre une autre vie, ou d’avoir une autre chance de vivre la sienne. Je pense que ce désir et la force de l’imagination sont à l’origine de la popularité de ce genre.

autrice de ma destinee

K-Society : La différence dans votre histoire, c’est le point de vue de l’héroine qui se trouve être celle qui a écrit tous les malheurs qui vont lui arriver mais pas seulement à elle mais aussi aux autres personnages qui vont devenir important pour elle. Elle va se sentir coupable. Pourriez-vous nous en dire plus sur cette héroïne ?
Winterleaf : Comme vous dites, Fiona se sent coupable quand l’histoire qu’elle a écrite pour s’amuser devient la réalité. C’était difficile de décrire la personnalité de Fiona, je voulais qu’elle soit forte, mais vulnérable à l’intérieur. Je voulais qu’elle ait une personnalité complexe. Je ne sais pas si j’ai réussi à faire ça aussi bien que je le souhaitais, et j’adore le fait que les lecteurs aient autant d’affection pour elle. Me retrouver dans un roman est aussi quelque chose à laquelle j’ai souvent pensé, donc j’ai pu me projeter sans difficulté. Qu’aurais-je fait à sa place ? C’était très amusant à écrire.

Jeokbal : Parce que je ne suis pas l’autrice, je fais attention quand je donne mon avis sur l’histoire. En tant qu’artiste qui apprécie le roman original et le webtoon, je voudrais quand même donner mon avis sur Fiona. C’est un personnage gentil, elle se sent coupable d’avoir créé un tel monde, et fait de son mieux pour apporter le bonheur à ses personnages malheureux. Elle ne pourrait pas y arriver si elle n’était pas responsable et bienveillante. J’aime le fait qu’elle fasse toujours de son mieux.

Chokam : Je ne suis pas l’autrice d’origine donc cette question est difficile, mais je pense que la culpabilité que ressent Fiona envers ses pauvres personnages force à réfléchir et est très réaliste. Mais Fiona est forte et humaine, et essaie de surmonter tout ça.

K-Society : Avez-vous un personnage favori ou une relation entre 2 personnages que vous aimez particulièrement. Personnellement nous aimons beaucoup la relation entre Fiona et Abel.
Winterleaf : J’aime aussi beaucoup leur relation ! C’est chaleureux et bienveillant comme une famille. Mon personnage préféré est Abel. J’ai adoré écrire son apparition. Alors qu’il prétend être froid envers Fiona, il tient beaucoup à elle et s’occupait d’elle en secret. Les lecteurs coréens trouve ça mignon qu’il soit triste que Fiona refuse de l’appeler « papa ». Abel est le personnage le plus adorable.

Abel est le personnage le plus adorable.

webtoon

Jeokbal : J’aime tous les personnages, mais si je devais choisir, ce serait Livia et Fiona. J’aime les histoires où les personnages devaient être ennemis, et se libèrent de ça pour se soutenir dans leurs aventures. Même si Abel et Fiona ne sont pas liés par le sang, j’aime aussi leur relation familiale et leur confiance l’un en l’autre.

Chokam : J’ai tendance à apprécier les personnages adultes ou les parents qui tiennent vraiment à leurs enfants. Ces personnages permettent de réconforter le lecteur qui se sent nostalgique. Donc, contrairement aux parents biologiques de l’héroïne qui sont horribles, j’adore Abel, qui s’occupe réellement d’elle bien qu’elle ne soit pas sa fille biologique.

K-Society : Y a-t-il un passage dans l’histoire que vous appréciez particulièrement ?
Winterleaf : J’aime particulièrement l’histoire avec le dragon dans les épisodes 76 à 82. Je pense que c’est un passage qui a permis à Fiona de vraiment réfléchir au monde qu’elle a créé.

Jeokbal : J’aime le moment où Fiona promet le bonheur à Sigren, et la scène où elle parle au dragon. J’aime les scènes où Fiona montre ses émotions sincères.

Chokam : J’adore le passage avec le dragon, autant dans le roman que dans l’adaptation. C’est à ce moment qu’on ressent vraiment un changement chez l’héroïne, et l’agonie de Fiona en tant que créatrice de l’univers.

K-Society : Y a-t-il un passage de l’histoire qui vous a causé beaucoup de difficultés ? Pourquoi ?
Winterleaf : Le début était probablement le plus difficile. Il y avait beaucoup de choses à établir, mais il fallait aussi accrocher l’intérêt du lecteur. Je pense que j’ai pris trois mois juste pour écrire l’équivalent des 10 premiers épisodes. Je ne me rappelle pas combien de fois j’ai réécrit cela. Le reste du roman n’a pas beaucoup changé, l’introduction a toujours été la partie la plus compliquée.

Jeokbal : Je suis seulement en charge du dessin, et je ne pense pas que dessiner soit particulièrement difficile. J’aime voir des choses jolies et brillantes, et s’il y a des personnes comme moi qui peuvent se sentir heureuse juste en regardant des jolies choses, je veux qu’elles soient satisfaites en lisant « Autrice de ma destinée », donc je mets le plus d’effort possible dans le rendu visuel. Parfois, le design des costumes peut être difficile. Mais je m’amuse beaucoup en travaillant dessus, et je reçois l’aide de beaucoup de personnes.

Chokam  : Plusieurs personnes se sont chargées de l’adaptation du roman. Certains passages du webtoon n’existaient pas dans le roman, donc il a été difficile de se familiariser avec  les personnages pour créer la suite de l’histoire. Mais c’est un travail intéressant et agréable.

autrice de ma destinee

K-Society : La série étant toujours en cours. Savez-vous combien d’épisodes sont prévus ?
Jeokbal : Je ne sais pas encore, mais j’espère que vous serez avec nous jusqu’à la fin ! (rires)

Chokam : A l’heure actuelle, on envisage 120 épisodes, mais cela pourrait changer en fonction de la manière dont nous allons adapter. J’espère que vous lirez jusqu’au bout !

K-Society : Pourriez-vous nous parler de la « scène Light Novel » en Corée. Celle-ci a t-elle beaucoup évolué ?
Winterleaf : Je pense que c’est un milieu qui a beaucoup grandi. Les webtoons et les dramas sont de plus en plus nombreux et intéressent un large public. Mais récemment, le marché a connu un revers et les professionnels du milieu vivent une période difficile. Nous espérons que cette période va vite prendre fin et que le marché va retrouver son dynamisme.

Jeokbal : De mon point de vue en tant qu’artiste et lectrice, j’ai le sentiment qu’il y a de plus en plus de créations, et de plus en plus de créations de qualité.

Chokam : Les romans coréens se sont majoritairement développés en ligne dernièrement, et il y a eu beaucoup d’adaptations en film, drama et animation. Le webtoon est l’entre-deux. J’espère que l’industrie du webtoon et de la web-novel vont continuer de collaborer pour grandir ensemble dans le futur !

autrice de ma destinee

K-Society : Saviez-vous que les webtoons sont de plus en plus populaire en France.
Jeokbal : J’ai été vraiment heureuse d’apprendre que la série allait être publiée en France ! J’ai déjà voyagé en France une fois, mais je n’avais aucune idée de la popularité des webtoons. Je n’arrive pas à croire que ce soit réel. Je suis heureux de participer à cette interview grâce à l’intérêt des lecteurs français.

Chokam  : Je sais qu’il y a beaucoup de discussion autour du webtoon en France, notamment au festival d’Angoulême, et je suis ravie de savoir que les lecteurs de nos deux pays peuvent partager cette passion. Merci à tous mes lecteurs en France !

K-Society : Pensez-vous que la série soit possible pour une adaptation en K-Drama ? ou en version animé ? Avez-vous une idée du casting possible pour une série live ?
Jeokbal : A cause du genre de la série, je n’ai pas pensé à une adaptation en drama. Mais je suis jalouse car plusieurs séries de romance sont adaptées en anime en ce moment. Je n’ai pas envisagé de casting car la possibilité est trop faible.

Chokam  : Je pense que ce serait difficile d’adapter « Autrice de ma destinée » en drama en Corée car l’histoire se déroule dans un contexte d’Europe médiévale. Mais avec beaucoup de soutien des lecteurs, on peut espérer une adaptation en anime ! Si je pouvais choisir les comédiens de doublage, je mettrais Kim Hyunji pour Fiona, Kim In pour Abel, et Shin Young woo pour Sigren.

K-Society : Auriez-vous des webtoons à nous recommander ?
Winterleaf : J’aime beaucoup « Comment Raeliana a survécu au manoir Wynknight « . Le Japon est aussi en train de développer une série d’animation.

Jeokbal : Il y a tellement de séries que je voudrais recommander. Je lis beaucoup de webtoons, mais je pense que les lecteurs de cette interview seront surtout intéressés par la romance, donc si je devais en recommander une, ce serait 어떤 계모님의 메르헨 (The Fantasie of a Stepmother).

Chokam : J’aimerais recommander les autres webtoons sur lesquels je travaille : 이 결혼은 망하게 되어있다 « The Broken Ring : This Marriage Will Fail Anyway » et 고래별 – Gorae Byeol. Le premier est une histoire sombre et sérieuse avec une très bonne intrigue, le deuxième est similaire au conte de « La petite sirène ». C’est le destin d’une jeune fille avec, en fond, l’histoire difficile de la Corée. J’ai été très impressionnée par la qualité de cette oeuvre, qui a reçu un prix en Corée, donc je la recommande aux étrangers qui sont intéressés par les histoires coréennes !

Webtoon

K-Society : Un message pour vos lecteurs français ?
Winterleaf : Bonjour mon nom est Winterleaf. C’est la première fois que je salue des lecteurs en France. Merci à tous ceux qui ont lu mon travail. J’espère que lire mon histoire vous permet de faire une pause agréable pendant une longue journée. Soyez toujours heureux !

Jeokbal : Comme je l’ai mentionné plus tôt, quand j’ai voyagé en France, je n’aurais jamais imaginé que mon webtoon y serait publié. Le Château de Versailles et les autres endroits que j’ai visités ont été d’une grande aide pour imaginer les décors du webtoon. Je serais ravie et reconnaissante si « Autrice de ma destinée » pouvait rencontrer un grand succès en France !

Chokam : Je suis très heureuse de pouvoir communiquer avec mes lecteurs français comme ça ! J’espère que vous allez aimer la suite de « Autrice de ma destinée ! »

AUTRICE DE MA DESTINEE
Lire le Webtoon sur Piccoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

Greenhouse

Greenhouse: Un thriller psychologique haletant et déroutant

0
Greenhouse dépeint avec brio l’extrême ironie de la vie d’une femme, séparée, luttant contre la dépression, qui n’a que pour seul souhait, de vivre...