AccueilInterviewA La rencontre des scénaristes "Hong Sisters"

A La rencontre des scénaristes « Hong Sisters »

Personne n’aime les histoires de fantômes autant que les soeurs Hong - Hong Sisters. Les deux scénaristes écrivent les meilleurs scénarios lorsqu’il s’agit de mêler l’horreur à l’humour.

Personne n’aime les histoires de fantômes autant que les soeurs Hong – Hong Sisters. Les deux scénaristes écrivent les meilleurs scénarios lorsqu’il s’agit de mêler l’horreur à l’humour.

Hong Sisters

Les soeurs Hong ont aussi l’art de composer des couples inoubliables. Elles sont douées pour tout : assembler des castings de stars, créer des scènes culte, faire des références hilarantes au showbiz. Elles ont même une patte unique lorsqu’il s’agit de magnifier une histoire autour d’un placement de produit. Presque tous leurs dramas sont des hits et leur dernier en date, Hotel del Luna, a battu tous les records d’audience de 2019 pour la chaîne câblée tvN.

Duo à quatre mains

Les deux soeurs sont inséparables depuis 2005. Leur première collaboration – Delightful Girl Choon-Hyang – est un succès d’audience en Corée et dans le reste de l’Asie. Depuis, elles ont co-écrit 12 séries ensemble – du classique My Girl au récent A Korean Odyssey en passant par l’incontournable You’re Beautiful, l’excellent Master’s Sun ou l’attachant The Greatest Love. Les soeurs Hong se basent souvent sur les histoires de leur enfance pour imaginer leurs univers (ou les « Beatles », dans le cas du quatuor musical de « You’re Beautiful »). Les personnages sont toujours au centre des scénarios des soeurs Hong. Le rythme de l’action et des répliques est dynamique et les interprètes se révèlent souvent excellents dans ces rôles qui ont de l’épaisseur.

Indépendantes, les soeurs Hong travaillent depuis leur studio et signent un contrat pour chacun de leur drama avec la chaîne qui accepte leur proposition de scénario.

INTERVIEW
HONG JUNG-EUN & HONG MI-RAN

Interview réalisée en 2019 lors de la sortie de Hotel Del Luna

« Nous avons l’intention d’écrire plus d’histoires sur des fantômes et des monstres »

K-society : Avez-vous toujours voulu devenir scénaristes ?

Soeurs Hong : Nous avons toujours adoré lire des romans ou voir des films, des séries ou des comédies. Quand nous avons commencé nos carrières d’auteurs, nous écrivions des scripts pour des téléréalités. On ne travaillait pas ensemble à l’époque. Delightful Girl Choon-Hyang est la première série télé sur laquelle nous avons travaillé ensemble. L’un des moments les plus forts de cette expérience est le moment où nous avons regardé les audiences pour le premier épisode. Elles étaient plutôt bonnes et nous étions tellement soulagées à l’idée de pouvoir continuer à écrire d’autres séries.

K-society : Lorsque le tournage commence, le rythme est très intense. Vous devez écrire pendant que les acteurs et le réalisateur tournent. Comment gérez-vous cette pression ?

Soeurs Hong : Lorsque nous travaillons sur une série, nous écrivons le scénario. C’est tout. Ça peut sembler inimaginable, mais c’est notre manière de faire. Par exemple, nous n’avons jamais mis le pied à l’extérieur de notre studio pendant les cinq mois qui ont été nécessaires à l’écriture d’Hotel del Luna. (vous ne le savez peut-être pas, mais en Corée, il y a vraiment toutes les sortes de services de livraison !)

« Nous n’avons jamais mis le pied à l’extérieur de notre studio pendant les cinq mois qui ont été nécessaires à l’écriture d’Hotel del Luna. »

K-society : Est-ce que vous travaillez ensemble tout le temps ?

Soeurs Hong : Oui, nous travaillons toujours ensemble et nous n’avons pas l’intention de travailler séparément à l’avenir. Nous partageons un ordinateur, nous avons des conversations et nous créons des histoires tout le temps. Nous écrivons tous les épisodes ensemble. Comme ça, nous sommes toutes les deux au courant de chaque mot écrit sur le script.

K-society : Comment se sent-on à la fin d’un tel marathon ?

Soeurs Hong : Lorsque nous en arrivons à travailler sur la dernière partie de la série, nous sommes épuisées, physiquement. Nos esprits sont dominés par une seule pensée : « il faut finir ».

K-society : Vous avez toujours la fin d’un drama en tête ?

Soeurs Hong : Nous commençons à écrire les épisodes seulement lorsque nous savons comment se termine l’histoire. La fin est la première chose que nous décidons. Même en écrivant les scènes précédentes, nous avons toujours la fin en tête. De cette façon, la fin a plus d’impact.

Hotel Del Luna
Hotel Del Luna – Jang Man-Wol interprétée par IU
K-society : Quand vous imaginez vos personnages, avez-vous déjà les acteurs en tête ?

Soeurs Hong : Au départ, nous devons nous appuyer sur notre imagination parce que nous ne savons pas quels acteurs vont jouer les rôles. Une fois que nous voyons nos personnages prendre vie pendant la série, écrire devient plus facile. Nous avons toujours des conversations sur les personnages. Leur développement ne s’arrête pas une fois qu’on a écrit leur description, ils changent en continu. Une fois que l’essence d’un personnage est déterminée, elle doit être reflétée dans chaque événement, même les plus petits, pour que le personnage soit complet.

K-society : Les héros de séries coréennes sont souvent froids et durs – à l’extérieur – avant qu’une héroïne naïve et énergétique s’immisce dans leur vie et fasse ressortir leur côté marshmallow…

Soeurs Hong : C’est un genre de personnage qui est populaire de tout temps et dans toutes les cultures. De M. Darcy dans Orgueil et Préjugé au prince maudit dans la Belle et la Bête.

K-society : Vos séries reprennent souvent ce personnage, avec beaucoup d’humour…

Soeurs Hong : Les comédies romantiques sont ce que la Corée fait de mieux. Dans notre cas, nous préférons mettre l’accent sur la comédie plutôt que sur la romance. Nous travaillons dur pour que nos audiences rient, sans offenser qui que ce soit.

K-society : Vos histoires reprennent aussi souvent des mythes et légendes coréennes…

Soeurs Hong : Nous ne sommes pas uniquement intéressées par les mythes coréens. Nous aimons aussi les légendes et contes étrangers. Par exemple, Hotel del Luna a des éléments de conte français, La Belle et la Bête. Pour clarification, Jang Man-wol est la bête, dans Hotel del Luna.

K-society : Dans My Girlfriend is a Gumiho, vous jouez aussi avec les représentations populaires : les gumihos sont supposées être des femmes-renards maléfiques…
Hotel Del Luna
Lee Joon-Gi en Caméo dans la série Hotel Del Luna. Un clin d’oeil pour les fans du couple star IU/Lee Joon-Gu de « Scarlet Heart »

Soeurs Hong : C’est une vieille légende coréenne. La Gumiho est toujours présentée comme un horrible monstre plein de rancoeur. Nous voulions écrire une histoire où la Gumiho serait une adorable petit-amie.La vie antérieure de Gu Mi-ho était basée sur une autre légende coréenne, Bi Hyeong-rang et Gil-dal. Bi Hyeong-rang est supposé être le seul exorciste des légendes coréennes.

K-society : Les fantômes sont l’un de vos thèmes les plus récurrents. Pourquoi une telle fascination ?

Soeurs Hong : Les fantômes sont fascinants parce qu’ils sont morts. C’est beaucoup plus difficile de réconforter une personne vivante dans une situation compliquée. On peut offenser cette personne et il n’y a pas de bonne réponse à donner dans la vie. Lorsqu’il s’agit des morts, en revanche, tout est dans le passé. Il est plus facile de les réconforter.

Hotel Del Luna
Master’s Sun – Le Darcy des soeurs Hong
K-society : Comment vous viennent les idées pour tous ces personnages de fantômes ? Vous en aviez déjà au moins un par épisode dans Master’s Sun et aussi dans Hotel Del Luna.

Soeurs Hong : Nous imaginons des dizaines d’histoires de fantômes dès le départ : comme le mariage des fantômes, le fantôme acteur qui voulait devenir roi ou le fantôme sérial killer. Ensuite, nous les distribuons à travers la série.

K-society : C’est l’occasion pour des acteurs ou des nouvelles têtes de faire des apparitions dans un drama populaire. Avez-vous cela en tête à l’écriture ?

Soeurs Hong : Le casting des caméos est arrangé par l’équipe du tournage lorsque le script est terminé. Nous ne réfléchissons pas du tout à quel acteur va interpréter tel fantôme à l’écriture. Le secret est qu’il est beaucoup plus facile d’arranger des caméos spécifiques une fois que la série est bien reçue par le public.

K-society : Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur l’hôtel dans Hotel del Luna ? Comment avez-vous eu l’idée de ce lieu de repos pour les fantômes, juste avant leur voyage pour l’au-delà ?
Hong Sisters
A Korean Odyssey avec Lee Seung-Gi et Cha Seung-Won

Soeurs Hong : Au départ, Master’s Sun devait se passer dans un hôtel, mais cela a dû changer en cours de route. Ensuite, il y a eu la mention d’un hôtel pour les esprits maléfiques à la fin d’A Korean Odyssey. La nature même de ces logements est intrigante. “Un voyageur perdu entre dans une cabine dans la montagne et est accueilli par une belle et mystérieuse femme…” . Un nombre incalculable d’histoires de fantômes coréennes commencent de cette manière. La France en a sûrement plein aussi ! Un voyageur perdu qui trouve un endroit où rester pour la nuit crée une ambiance mystérieuse.

K-society : Avez-vous déjà eu l’intention d’écrire un thriller ? Master’s Sun ou Hotel Del Luna jouent parfois sur l’horreur, mais vos dramas sont explicitement des comédies.

Soeurs Hong : Nous avons l’intention d’écrire plus d’histoires sur des fantômes et des monstres. Si le centre de notre histoire passe de réconforter les fantômes aux exorcismes, on pourrait écrire des thrillers autour d’esprits maléfiques.

K-society : Il y a beaucoup d’attentes autour d’une saison 2 à Hotel del Luna avec l’apparition de l’Hotel Blue Moon. Est-ce au programme ?

Soeurs Hong : L’épisode avec Kim Soo-hyun, Hotel Blue Moon, n’était qu’un épilogue à Hotel del Luna. Mais nous allons continuer de travailler sur des histoires de fantômes à l’hôtel.

Hotel Del Luna
L’apparition de Kim Soo-Hyun en tant que nouveau directeur de l’hôtel Blue Moon
K-society : Pourquoi est-il si rare qu’un drama ait une saison 2 ?

Soeurs Hong : La plupart des dramas populaires tournent autour d’un couple et montrent la résolution de leur histoire d’amour en 16 ou 20 épisodes. Il est très compliqué de développer une histoire pour une suite.

K-society : Savez-vous déjà quel sera votre prochain drama ?

Soeurs Hong : En parallèle des histoires de fantômes et d’hôtel, nous travaillons sur une série plus légère et joyeuse, similaire à You’re Beautiful.

K-society : Avez-vous quelques anecdotes à partager sur le tournage d’Hotel del Luna ?

Soeurs Hong : Le tournage d’Hotel del Luna a été simple. La production a eu lieu sans problèmes sérieux et nous avons adoré tout ce que le réalisateur a créé. Il a bien commencé et s’est bien passé jusqu’au bout. Le fait que nous n’ayons aucune anecdote spéciale à partager est le plus grand accomplissement !

Remerciements à Hong Jung-Eun, et Hong Mi-Ran – Hong Sisters
Et merci à Won Seol-Ran de Studio Dragon.

Interview disponible dans le K-Society #2 – Hiver 2019/2020
Retrouvez notre chronique sur la série Hotel Del Luna

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

Seo Hye-Won

Rencontre avec l’actrice Seo Hye-Won

0
Alchemy of Souls, Queen Of Divorce ou encore Lovely Runner. Qu’ont ces séries en commun ? Leur succès, certes, mais aussi une jeune actrice...