AccueilInterview THE UNCANNY COUNTER

[INTERVIEW] THE UNCANNY COUNTER

Alors que la saison 2 de la série The Uncanny counter (Demon catchers) arrive sur Netflix. On vous propose de revenir sur la première saison, notamment avec l’interview du casting principal que nous vous avions proposé dans le numéro 7 de K-Society – en Mars 2021 (actuellement en rupture de stock).

The Uncanny Counter

L’histoire : Le jour, ils travaillent dans un restaurant de nouilles, et le soir ils poursuivent les âmes démoniaques grâce à leurs incroyables capacités afin de les reconduire vers la porte des enfers avant qu’elles ne deviennent trop puissantes et par la même occasion ils libèrent les âmes des innocents piégées par ces démons. Les meilleurs hôtes pour les démons, ce sont les humains avec l’âme suffisamment noire pour les accueillir et malheureusement parfois l’Homme peut se montrer bien cruel. Notre équipe de « counter » va ainsi se retrouver confronter à la plus sombre et démoniaque des âmes.

Notre avis

The Uncanny Counter est adaptée du webtoon éponyme de Jang-Yi. A première vue, on se demande à quoi s’attendre avec ces 4 personnages en survêtement rouge, à la coupe permanentée (une des particularités plutôt loufoque et qui donne le ton dès le début) et travaillant dans un restaurant de nouilles. Et pourtant, on va très vite tomber sous le charme et s’attacher à chacun d’eux, à tel point que l’on va avoir du mal à ne pas enchaîner toute la série. L’histoire va crescendo et prend de plus en plus de profondeur avec ses nombreuses thématiques pas toujours faciles (notamment le harcèlement scolaire) et ses moments d’émotion quand on découvre, par exemple, le passé de chacun des « counter » et la relation qui va se tisser entre eux, comme une vraie famille dont on aimerait bien faire
partie.

Chaque personnage apporte sa « couleur » à cette série déjantée avec ses effets spéciaux (plutôt réussis) rappelant son origine webtoon, que ce soit nos 4 combattants et leurs « homologues spirituels », les meilleurs amis (on veut les mêmes), les grands-parents, Jang-Mool (le « counter » à la retraite, milliardaire loufoque et toujours présent pour les besoins « financiers » de nos héros), sans oublier bien évidemment la panoplie de méchants bien sombres et perfides. Mention spéciale à l’acteur Lee Hong-Nae qui donne vie à son personnage, offrant ainsi un ennemi à la hauteur pour de belles confrontations.

INTERVIEW
Jo Byeong-Gyu, Kim Se-Jeong, Yoo Joon-Sang et Yeom Hye-Ran

Entre deux captures d’êtres démoniaques et un bol de nouilles, l’équipe des « counters » – chasseurs de démons – a bien voulu répondre à nos questions.

« Si vous êtes curieux de connaître ces héros… alors regardez la série au moins une fois. Vous ne pourrez plus vous arrêter. »

K-Society : Qu’est-ce qui vous a plu dans The Uncanny Counter ? La tenue ? La coupe de cheveux ?

Jo Byeong-Gyu : Cette série a un genre fantastique, mais c’est surtout l’élement humaniste qui m’a attiré. C’était intéressant de pouvoir montrer l’évolution d’un enfant, So-Moon (son rôle dans la série), avec ses diverses émotions, d’une manière plus « colorée ».

The Uncanny Counter

Kim Se-Jeong : J’ai pensé que je pourrais apprendre plein de choses. Je voulais aussi vraiment faire une série d’action et j’ai été attirée par le nouveau genre d’action qu’offre la série. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé que je serais à la hauteur. De plus, Do Ha-Na (son personnage) est vraiment un personnage différent de moi, cela m’a encore plus donné envie d’essayer.

Yoo Joon-Sang : Mon personnage de Ga Mo-Tak était le plus attrayant (rire). Quand j’ai lu le scénario pour la première fois, j’ai pensé que je pouvais donner aux téléspectateurs une histoire nouvelle et rafraîchissante que nous n’avions jamais vue auparavant. Et puis surtout, le scénario était tellement amusant, je l’ai choisi sans hésitation.

Yeom Hye-Ran : Dans cette série, il y avait l’excitation donnée par la thématique de l’exhortation de la vertu et de la condamnation des vices par des héros. Et j’ai été attirée par l’humanisme et la combinaison des 4 « counters » – chasseurs – qui m’ont émue.

K-Society : Pourriez-vous nous en dire plus sur vos personnages ? Comment trouvez-vous la coupe de cheveux bouclés ?

Jo Byeong-Gyu : So-Moon est un personnage socialement faible, mais il a du caractère et de quoi tenir tête et s’opposer à plus fort. Quand j’ai reçu le scénario pour la première fois, j’ai ressenti le côté fantastique mais j’étais sceptique parce que j’ai senti que cela s’éloignait de la réalité et j’avais vraiment le désir d’exprimer le personnage de manière complète. Comme il s’agit d’un personnage de webtoon, pour avoir le rendu parfait des cheveux bouclés, après le 8ème test nous avons opté pour une perruque partielle afin de nous rapprocher du personnage original.

The Uncanny Counter

Kim Se-Jeong : Ha-Na est un personnage qui ne voulait plus être blessé donc elle ne voulait plus espérer, mais elle va décider de faire face à ses blessures pour guérir. Je pense que cela était à la fois similaire et différent de moi. Elle a un côté dur mais aussi un côté doux. Elle a la capacité d’entendre tout ce qui l’entoure même ce qu’elle ne veut pas entendre. Donc j’ai essayé de jouer Do Ha-Na comme quelqu’un qui fait semblant de ne pas entendre, tout en écoutant. De plus, je ne voulais pas montrer qu’une seule facette. Les personnages avec un passé sombre ne rejettent pas totalement les ténèbres.

Donc la partie la plus importante pour Ha-Na, c’est que je ne voulais pas montrer une personnalité sombre. Je pense que le charme de Ha-Na, c’est qu’elle ne montre pas ses émotions et ses faiblesses devant les autres « counters », mais Ha-Na n’est encore qu’une enfant, une enfant fragile qui fait semblant d’être forte à l’extérieur

Yoo Joon-Sang : Ga Mo-Tak est un ancien détective et a le pouvoir de la puissance parmi les « counters ». Il est juste, humain et honnête, donc c’est une personne qui n’hésite pas à aider autour de lui, même si c’est le cas pour tous les « counters ». Mo-Tak m’a personnellement touché car il a une histoire
déchirante du début à la fin de la série. J’ai réfléchi à la manière de rendre les cheveux bouclés. A l’origine, Mo-Tak a les cheveux blonds dans le webtoon. Donc, au début, j’ai moi-même fait une perruque pour tester. Mais après plusieurs tentatives, j’ai trouvé que mon apparence actuelle était la meilleure donc je l’ai gardée.

Yeom Hye-Ran : Mme Chu est la chef des « counters » et elle est devenue « counter » en s’associant avec son fils décédé. C’est une personne qui guide les « counters ». C’est d’ailleurs significatif que ce soit elle qui ait le pouvoir de guérir les gens. Lorsque j’ai accepté ce rôle, j’ai trouvé original et intéressant d’avoir les cheveux bouclés.

K-Society : Comment vous êtes-vous préparé(e) pour ce rôle ? Notamment au niveau des scènes d’action. Et avez-vous lu le webtoon ?

Jo Byeong-Gyu : Après avoir tourné dans des séries d’action, c’était beaucoup plus facile qu’avant. Après m’être entraîné un peu, je me suis concentré sur les scènes d’action. Je suis un grand fan du webtoon original.

Kim Se-Jeong : Pour comprendre la série, je n’ai lu que les premières parties du webtoon où apparaissent les explications sur les « counters » ou sur le fond comme le terrain. Après, je n’ai pas trop voulu en lire pour ne pas trop recopier le webtoon. Il y a des différences entre le webtoon et la série donc j’ai volontairement « bloqué » pour éviter la confusion. Cependant, pour la saison 2, je me suis replongée dans le webtoon et c’était amusant à lire. Au niveau de l’action, j’ai fait de mon mieux sans me blesser.

J’ai essayé d’être plus calme que d’habitude. Normalement, j’ai une personnalité très énergique, c’est pourquoi je me suis posée et entraînée pour le faire plus calmement, s’en trop m’emporter avec le défi. Je pense que le plus important dans les scènes d’action c’est la synchronisation avec les autres acteurs. Ma doublure me ressemblait beaucoup, le réalisateur me confondait souvent avec elle (rire). C’est peut-être grâce à cela que j’ai pu travailler plus sereinement. Plus on est calme, meilleurs sont les résultats et c’est aussi grâce à ma doublure que j’ai pu jouer en toute sécurité.

The Uncanny Counter
Shooting photo pour l’affiche

Yoo Joon-Sang : Comme Mo-Tak est un personnage puissant, il y avait beaucoup de scènes d’action. Le personnage du webtoon et de la série étant différent, j’ai essayé de trouver ma propre représentation tout en conservant la nuance du personnage original. Plutôt que simplement développer des muscles, j’ai donc essayé de créer mon propre Mo-Tak en utilisant diverses techniques d’exercices comme le pilates, la boxe et le tennis que je pratique. J’ai bien évidemment lu le webtoon. En le lisant, j’ai organisé les informations sur mon personnage et j’ai fait un document que nous avons partagé pour le tournage.

Yeon Hye-Ran : Il n’y avait pas beaucoup de scènes d’action, mais comme les autres acteurs, je me suis entrainée dur à l’école d’action. J’étais déçue car mon corps ne suivait pas mais grâce à ma doublure, j’ai pu terminer les scènes. J’ai lu le webtoon une fois la série terminée et j’ai vraiment aimé.

Webtoon
Le webtoon disponible sur Piccoma

K-Society : Comment se passe le tournage et la relation avec vos co-acteurs ? Auriez-vous des anecdotes de tournage ? Y-a-til une scène qui vous a particulièrement marqué(e) ?

Jo Byeong-Gyu : J’ai pu filmer avec les autres acteurs comme une vraie famille. Chaque moment est mémorable.

— Attention spoiler–
Mais à la fin, il y a la scène où So-Moon rencontre ses parents après avoir grandi. Cette scène était un point important du webtoon et de la série. Les parents ne reconnaissent pas So-Moon qui a grandi et c’était très douloureux de voir So-Moon s’effondrer comme un enfant.
————————-

Kim Se-Jeong : C’est un peu difficile de choisir une scène que j’ai jouée (rire). Mais je pense que la scène la plus mémorabl est celle où je dis « Je suis désolée », je ne savais pas comment le dire. Heureusement, avant cela j’avais joué la scène où ma petite soeur est morte et où je l’attrape en pleurant. Après avoir filmé cette scène, j’avais mal à la tête et mes émotions étaient tellement confuses que je n’étais pas en forme. Nous avons beaucoup parlé et échangé entre acteurs, ce qui peut expliquer cette alchimie naturelle.

Nos séniors nous ont beaucoup écoutés, et la relation s’est développée au fur et a mesure. Et en particulier les improvisations ont augmenté à la seconde moitié de la série. Par exemple, dans la voiture, un des acteurs a commencé à improviser et puis nous avons tous terminé en improvisant. Cela m’a beaucoup aidée à me mettre totalement dans la peau de mon personnage.

The Uncanny Counter

Yoo Joon-Sang : Je pense que le jeu avec l’acteur Jo Byeong-Gyu a été particulièrement réussi lors des scènes d’improvisation. En fait, en jouant ensemble, nous avons pu faire ressortir une belle alchimie, un peu comme un père et son fils, mais aussi comme un ami. Avec l’actrice Kim Se-Jeong qui joue Ha-Na, nous avions une relation qui ressemble à celle d’un frère et de sa soeur.

Il y a eu de nombreuses scènes avec des échanges dynamiques de va-etvient entre Ha-Na et Mo-Tak. Je pense que Se-Jeong a apporté diverses idées et on a ainsi pu montrer un bon duo grâce à cela. L’importance de Mme Chu (Yeom Hye-Ran) est si grande pour les « counters » que je lui ai fait confiance et m’y suis beaucoup appuyé. Son rôle est vraiment important. Le temps que nous avons passé à échanger et discuter pour créer des scènes encore meilleures reste très précieux. Elle a permis à tous les « counters » de s’harmoniser.

L’acteur Ahn Seok-Hwan a joué un rôle clé dans la série, avec la force de son personnage, Cho Jang-Mul. Je me disais que Mo-Tak voulais suivre Mr Cho car il était vraiment sympathique, donc j’ai fait beaucoup de mimétisme, de blagues et d’improvisation, mais je suis un peu déçu car tout a été coupé au montage (rire). Pour la relation entre Ga Mo-Tak et Choi Yoon-Young, j’ai beaucoup réfléchi pour que le public se dise « Y-a-t-il vraiment un couple comme ça ? » car les scènes avec Jung-Young (le rôle de Choi Yoon-Young) étaient peu nombreuses. Nous avons donc discuté pour rendre cela crédible et convaincant. L’actrice Choi Yoon-Young était la bonne partenaire pour Mo-Tak.

— Attention spoiler —
La scène la plus mémorable pour moi est celle dans l’épisode 12 où l’âme de Jung-Young s’échappe de la main de Mo-Tak après sa mort. En fait, la forme de l’âme est ajoutée en post-production donc, quand je jouais, j’imaginais que de la fumée bleue sortait réellement, je me suis donc bien concentré sur cette scène. Et soudainement, j’ai pensé à mon père décédé, j’ai beaucoup pleuré. J’ai pensé « Cela aurait pu être mon père ». Je pense que beaucoup de gens qui ont vu la scène ont ressenti la même chose que moi. C’était vraiment une scène inoubliable.
————————–

Yeon Hye-Ran : Nous les acteurs, nous sommes devenus très proches, comme les « counters », donc c’était triste à la fin du tournage. La scène de séparation avec mon fils dans le passé est la plus mémorable.

« Les personnes s’ancrent dans la vie quotidienne et je pense que c’est aussi grâce au survêtement rouge (rire). »

K-Society : D’après-vous, quels sont les points forts de la série ?

Jo Byeong-Gyu : Cette série est très mystérieuse et amusante à regarder avec du fantastique. Même s’il s’agit d’une histoire avec des personnages doués de pouvoirs surnaturels, il y a beaucoup d’éléments « humains » donc je pense que c’est une série que l’on peut voir à plusieurs, c’est ce qui fait son charme.

Kim Se-Jeong : Cinq « counters », avec chacun leur histoire, se retrouvent pour chasser le mal. Si vous êtes curieux de connaître ces héros de série d’action fantastique, alors regardez-la au moins une fois. Vous ne pourrez plus vous arrêter.

Personnages

Yoo Joon-Sang : The uncanny Counter, ce sont des héros axés sur la vie et je pense que c’est la partie la plus importante. Habituellement, parler de “héros” donne l’impression d’être loin de la vie quotidienne. Mais dans la série, ce sont des personnes proches, comme des grands ou petits frères ou soeurs que vous pouvez facilement rencontrer. Les personnages s’ancrent dans la vie quotidienne et je pense que c’est aussi grâce au survêtement rouge (rire).

Yeon Hye-Ran : Tout d’abord, il y a beaucoup de choses à voir. L’action, les effets spéciaux… sont excellents et le contenu est également exaltant. L’humanisme qui est présent fait en sorte que vous pouvez ressentir une profondeur dans la série.

K-Society : Comment expliquez-vous son succès à travers le monde ?

Jo Byeong-Gyu : Je pense que cela vient du mystère de ce pouvoir transcendental, de cet humanisme caché derrière une série fantastique. Dans tous les pays, il y a un sentiment fort envers les parents. Et c’est parce qu’il y a des fans que nous pouvons faire de bonnes séries, donc je pense que c’est aussi un élément important.

demon Catcher

Kim Se-Jeong : En réalité, je ne pensais pas que nous attirerions autant l’attention. Les autres acteurs étaient plus confiants, mais moi, la plus jeune, non. Mais, au fur et à mesure que nous tournions, j’ai compris pourquoi les séniors, le réalisateur et le staff étaient aussi confiants (rire). Le coronavirus a fait comme une indigestion chez les gens, et la série est arrivée comme une boisson gazeuse qui a permis de soulager l’estomac de cette indigestion.

Je pense que ce qui a plu au public, c’est la relation et la bonne entente entre les personnages. Les scènes ensemble étaient de plus en plus cools et amusantes. De plus, ces héros humanistes au style coréen qui semblent venus de nulle part, étaient représentés comme s’ils existaient vraiment quelque part. Cela semble être le charme de la série.

Yoo Jung–Sang : Tout d’abord, je pense que c’est l’alchimie entre les « counters ». Nous nous sommes beaucoup concertés lors de la lecture du scénario pour obtenir le meilleur résultat lors du tournage, et ces efforts ont permis de rendre l’histoire crédible. De plus, avec les making-of, j’ai appris beaucoup de choses grâce aux acteurs Byung-Gyu et Se-Jeong. On montre ainsi lavéritable alchimie avec les acteurs et cela permet de communiquer avec les fans. Au début c’était gênant et puis ensuite, avec le temps, je suis devenu “une fée des making-of” et je suis devenu très actif (rire).

Yeon Hye-Ran : Je pense que la série a du succès grâce à son message universel de justice et de condamnation des vices, en plus de la personnalité des héros et de l’imagination du scénariste pour cette histoire intéressante au delà de la mort.

Demon Catchers

K-Society : Avez-vous un message pour votre public français ?

Jo Byeong-Gyu : Le monde traverse des moments difficiles mais j’espère que tout le monde est en bonne santé. J’espère que la saison 2 pourra être filmée avec les magnifiques paysages de la France. J’aime la France.

Kim Se-Jeong : Si vous souhaitez découvrir de nouveaux héros, alors cette série est parfaite. Ce serait formidable si cela pouvait être une série qui donne une sensation rafraîchissante aux fans français en cette période difficile. Chaque personnage a tellement d’aspects dont vous pourriez tomber amoureux. Donc j’espère que vous aimerez nos personnages et que vous vous amuserez. Merci.

Yoo Joon-Sang : Nous vous remercions sincèrement d’avoir regardé et aimé la série. Je suis également très impressionné car j’ai une relation privilégiée avec la France depuis longtemps. J’ai de précieux souvenirs du Festival de Cannes avec les films Hahaha, The Day He Arrives et In Another Country (avec Isabelle Huppert). C’est pourquoi j’aimerais vous rencontrer si j’en ai la chance et dès que possible. 2020 a été une année difficile pour tout le monde mais j’espère qu’en 2021 tout le monde sera en bonne santé et verra ce qu’il souhaite se réaliser. Bonne année à tous et soyez heureux.

Yeon Hye-Ran : Merci beaucoup pour votre attention. Veuillez regarder la série et en parler autour de vous. Restez en bonne santé jusqu’à ce que l’on puisse se rencontrer.

La série est disponible sur Netflix et le webtoon est disponible sur Piccoma.

Retrouvez la bande-annonce de la saison 2 :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

line up

K-Dramas : Line-Up juin 2024

0
Rendez-vous avec le line-up K-Drama juin 2024 avec My Sweet Mobster, The Player 2, Hierarchy, Miss Night and Day ou encore DNA Lover. THE PLAYER...