AccueilInterviewINTERVIEW Joo Hyung Choi - Maquillage FX

INTERVIEW Joo Hyung Choi – Maquillage FX

Parasite, Dernier train pour Busan, Kingdom… À 35 ans, Joo Hyung Choi peut se vanter d’avoir collaboré sur des projets qui ont mis la production audiovisuelle coréenne au centre de toutes les attentions. Ce ‘make-up artist’ de talent est spécialisé dans les effets spéciaux. Lorsqu’il a commencé à s’intéresser au maquillage FX il y a une dizaine d’années, cette discipline n’était pas encore très développée en Corée. Joo Hyung Choi a travaillé 5 ans chez Cell Technical ART Studio, un nom incontournable de l’industrie cinématographique coréenne, spécialisé dans les effets spéciaux.

fx

« Je suis fier que les acteurs arrivent à jouer de façon plus réaliste grâce au maquillage »

K-Society : Tout d’abord, quelle est la particularité du make-up FX par rapport au makeup classique qu’on peut voir dans un drama comme Touch ?

Joo Hyung Choi : Le maquillage FX résout les problèmes que le maquillage ordinaire ne peut résoudre. C’est le processus qui consiste à fabriquer une blessure, à modeler un zombie ou à créer un personnage. En collant du silicone ou du latex sur un corps, ce maquillage quasi magique arrive à tromper le public.

K-Society : Jusqu’à récemment, le genre « zombie » n’était pas très répandu en Corée du Sud. Aviez-vous vu des films de zombies coréens plus jeune ?

Joo Hyung Choi : Il n’y avait pas de vrai film de zombies en Corée du Sud avant Dernier train pour Busan. Il y a eu Heavenly Creature, le film à sketchs du réalisateur Kim Ji-un. Un maquillage pour créer des zombies a bien été utilisé, mais le film lui-même est très court. D’ailleurs, le maquillage des zombies a également été réalisé par Cell technical Art Studio et j’ai pu voir des zombies très intenses.

Joo Hyung Choi

K-Society : Dernier train pour Busan est le premier film de zombies sur lequel vous avez travaillé. Qu’avez-vous pensé de cette expérience ?

Joo Hyung Choi : C’était mon premier film de zombie et probablement le premier film sur les zombies qui était vraiment bon en Corée dans son ensemble. J’ai préparé beaucoup de zombies. Une fois, j’ai maquillé 150 zombies en une seule journée. Comme le tournage débutait le matin, nous devions commencer à maquiller les comédiens dès 3 heures du matin. Donc ce n’était pas une tâche facile. Pour la plupart des zombies, nous avons vaporisé le tracé des veines à l’aide d’un aérographe. La différence avec mes précédentes expériences, c’est que j’ai utilisé un aérographe qui n’avait pas été bien exploité dans d’autres films. J’ai également dû poser moi-même des lentilles de contact à plus de 100 personnes, ça aussi c’était difficile.

« Il m’est arrivé de maquiller 150 zombies en une seule journée. »

K-Society : Dans une interview, le réalisateur Yeon Sang Ho expliquait que le maquillage des zombies de Dernier train pour Busan devait se détacher de l’image occidentale du zombie. Comment avezvous procédé ?

Joo Hyung Choi : Dans Dernier train pour Busan, il s’est écoulé un court laps de temps depuis que le virus zombie s’est propagé et que les victimes ont muté, contrairement aux zombies occidentaux. Par conséquent, plutôt que de travailler sur la décomposition avancée des corps, nous avons choisi comme concept de donner un teint grisâtre aux zombies et de faire apparaître leurs vaisseaux sanguins.

K-Society : Gong Yoo a avoué qu’il était terrifié par l’apparence des acteurs incarnant des zombies. C’est le genre de remarques qui vous rend fier en tant que make-up artist ?

Joo Hyung Choi : Oui, je suis très fier. J’éprouve beaucoup de satisfaction à l’idée que les acteurs arrivent à jouer de façon plus réaliste grâce au maquillage. Il faut compter 40 minutes à 1 heure pour maquiller un personnage principal et 15 minutes par personne pour les zombies normaux. Je me souviens que les acteurs ont eu assez peur quand ils ont vu leur maquillage pour la première fois.

Joo Hyung Choi

K-Society : Vous avez été Team manager sur Kingdom. Quelle était concrètement votre mission ?

Joo Hyung Choi : J’ai participé à presque tout le maquillage des zombies. J’ai essayé de maintenir un ton constant car le concept de maquillage ne devait pas changer à chaque fois. De plus, on a pompé le sang à l’aide d’un tuyau et d’une bouteille de gaz notamment dans la scène où on voit une pile de têtes de zombies coupées ou quand le sang gicle du cou d’un personnage qui a été mordu. Sur Kingdom aussi j’avais l’habitude de maquiller jusqu’à 100 personnes par jour. Notre équipe travaille par groupe de 4-5 personnes environ à l’atelier. Une personne pose la base du maquillage, ensuite une autre s’occupe de tracer les veines, la prochaine personne pulvérise le sang et ainsi de suite. C’est comme ça que le maquillage d’atelier se déroule. Je pense que ça nous prenait plus de 3 heures aussi dans Kingdom.

K-Society : Comment avez-vous travaillé sur ces zombies ? En quoi sont-ils différents de ceux de Dernier train pour Busan ?

Joo Hyung Choi : Contrairement à Busan, les zombies de Kingdom étaient principalement des gens du peuple. Les personnes les plus pauvres de la société coréenne sont devenues les premiers zombies. Donc là, le réalisateur voulait qu’ils aient tous la peau sale et le teint plus sombre avec de grosses veines foncées. De plus, les chairs étaient plus décomposées car certaines personnes s’étaient transformées en zombies depuis longtemps. Dans Dernier train pour Busan, les zombies sont plus clairs avec des veines de différentes couleurs.

K-Society : Qu’est-ce que vous avez le plus aimé dans ces deux expériences ?

Joo Hyung Choi : En fait, j’ai apprécié presque chaque instant, du maquillage au tournage. Je suis très fier d’avoir pu participer au premier grand film coréen de zombies, d’avoir maquillé les acteurs et les actrices et d’avoir pu les transformer en morts-vivants. Kingdom et Dernier train pour Busan avaient des concepts différents et j’ai beaucoup aimé réaliser ces deux types de métamorphose

K-Society : Avez-vous des anecdotes de tournage à partager avec nous ?

Joo Hyung Choi : Parfois les comédiens ont un maquillage qui prend du temps à faire, deux à trois heures. C’est difficile de rester longtemps assis comme ça, mais ils ont tous réussi à le supporter. Dernier train pour Busan a été tourné en été et il a fait extrêmement chaud, alors qu’il a fait si froid pendant le tournage de Kingdom qu’on a cru mourir. Savez-vous à quel point il pouvait faire froid à -28° C ?!

K-Society : Pendant longtemps, les rares films coréens de zombies ont eu du mal à trouver leur public en Corée mais Dernier train pour Busan a changé cette vision. Quel regard portez-vous sur l’évolution du genre « zombie » en Corée ?

Joo Hyung Choi : Je pense que les séries et les films coréens sont un peu plus lents que les films et les séries hollywoodiens. Désormais, nous verrons des films de zombies encore plus évolués. Pas seulement des films traitant de zombies, mais aussi des films de science-fiction/espace. Je pense qu’il y aura plus de séries sur les hommes-machines.

K-Society : Vous donnez également des cours de maquillage au QV Studio depuis un an. Qu’est-ce qui vous a poussé vers l’enseignement ?

Joo Hyung Choi : C’est une activité gratifiante. Les étudiants sont incroyablement enthousiastes et je suis heureux de pouvoir les former aux méthodes et matériels utilisés sur le terrain. À l’époque où j’ai décidé de me lancer dans le maquillage d’effets spéciaux, il n’y avait pas beaucoup d’endroits en Corée où je pouvais apprendre cette discipline. Je suis donc parti étudier deux ans à l’étranger, à Los Angeles, où j’ai obtenu mon diplôme d’école de maquillage de cinéma à la Cinema Makeup School. Depuis, le maquillage d’effets spéciaux est devenu populaire en Corée et on l’enseigne dans de nombreux endroits. Cependant, il y a encore très peu d’écoles qui se servent du matériel de pointe qu’on utilise sur le terrain. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu moi-même former des élèves. L’intérêt pour les cours de maquillage FX augmente d’année en année et il y a beaucoup d’étudiants qui postulent chez nous !

K-Society : Quels sont vos prochains projets ?

Joo Hyung Choi : Le prochain projet est encore tenu secret, mais je devrai faire un maquillage d’effets spéciaux dans un drama où il sera question d’événements tragiques qui se produisent dans un lycée. De plus, The QV studio réalisera lui-même divers maquillages spéciaux.

Joo Hyung Choi

FILMOGRAPHIE
The Closet – Kwang-bin Kim (2020)
Kingdom 1 et 2 – Kim Seong-hoon (2019 et 2020)
Parasite – Bong Joon-ho (2019)
Svaha : The Sixth Finger – Jang Jae-hyeon (2019)
Exit – Lee Sang-geun (2019)
Take Point – Kim Byung-woo (2018)
The Spy Gone North – Yoon Jong-bin (2018)
The witch part 1 – Park Hoon-Jung (2018)
Illang – Kim Jee-woon (2018)
Fengshui – Park Hee-gon (2018)
Okja – Bong Joon-ho (2017)
Dernier train pour Busan – Yeon Sang-ho (2016)
The Handmaiden – Park Chan-wook (2016)
The Himalayas – Lee Seok-hoon (2015)

Extrait du dossier « Zombie World » de K-Society #4 en 2020
Retrouvez aussi l’interview de Jeon Young – Undead – Bone Breaker – Choregraphe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

line up

K-Dramas : Line-Up juin 2024

0
Rendez-vous avec le line-up K-Drama juin 2024 avec My Sweet Mobster, The Player 2, Hierarchy, Miss Night and Day ou encore DNA Lover. THE PLAYER...