AccueilThématiquesK-DramaBack To The Past - Dramavore - 2009 à 2011

Back To The Past – Dramavore – 2009 à 2011

Retrouvez une petite rétrospective dramavore des séries coréennes de ces dernières années, de manière objective bien évidemment, mais aussi avec une petite touche de subjectivité en y ajoutant nos conseils et coups de coeur.

Vous avez sûrement adoré une série que beaucoup ont trouvé moyen, ou pire encore vous n’avez pas du tout accroché sur LA série que tout le monde acclame. C’est normal, tous les goûts sont dans la nature, et il est rare qu’une série fasse l’unanimité. Le monde des Kdramas s’est développé et diversifié au fil du temps, passant du mélodrame à ses débuts jusqu’à toucher maintenant l’ensemble des genres : la romance est le point fort des séries coréennes, mettant les sentiments au coeur de l’intrigue, mais on trouve aussi l’action, la science-fiction, le thriller, le polar, la comédie, le médical, le politique, le légal, les drama « school », sans oublier les sageuk (séries historiques).

Le début du succès

Mais avant d’en venir à l’année 2009, nous nous devions de vous faire un retour sur le début des années 2000 et des gros succès qui ont permis à la vague Hallyu et aux séries coréennes d’arriver jusqu’à nous. L’histoire des dramas démarre, comme son nom l’indique, par des mélodrames, les premières séries à succès étant Autumn in My Heart (2000) ou encore Winter Sonata (2002). Ces séries font toutes les deux partie de la tétralogie du réalisateur Yoon Seok-ho inspirée des 4 saisons, Scent of Summer (2003) et Spring Waltz (2006), et parlent d’un amour pur mais souvent contrarié.

Winter Sonata a d’ailleurs était un tel succès qu’elle va conquérir le coeur des spectateurs (spectatrices !) japonais avec ses paysages et ses scènes culte – le tourisme coréen explose alors et les vols Corée-Japon se multiplient – mais aussi avec son personnage masculin principal (interprété par Bae Yong-Jun) qui devient un icône et un modèle pour les ménagères japonaises (public fort de l’époque). Il obtiendra même le surnom de « Yonsama », le prince. Ce succès rapportera près de 3 milliards USD et donnera un bel élan à la vague Hallyu.

On ne peut pas parler de séries coréennes sans citer la série Jewel in The Palace (2003), la chaine MBC a même renommé son parc historique de tournage du nom de la série : Dae Jang Geum (Voir la rubrique Tourisme de notre magazine pour en savoir plus, ndlr). Il s’agit d’une série historique racontant l’histoire de la première femme médecin de roi pendant l’époque Joseon. Cette série a réussi à conquérir l’Asie, le Moyen-Orient, les Etats-Unis, l’Europe de l’Est et l’Afrique, s’exportant ainsi dans plus de 90 pays.

dramavore
Autumn in My Heart (2000), Winter Sonata (2002), Scent of Summer (2003), Spring Waltz (2006)

Ne nous le cachons pas, l’alchimie entre les acteurs principaux est souvent cruciale pour le succès d’une série, cela peut-être une alchimie amoureuse, une bromance, une forte amitié, une équipe soudée… L’exemple en est avec la série Full House (2004), comédie romantique adaptée d’un manhwa, mettant en avant la cohabitation « sous contrat » entre Bi Rain et Song Hye-kyo, quand une fausse idylle va se transformer en belle romance (un basique).

Full House
Full House (2004)

Si la série a maintenant pris un coup de vieux (on ne vous parle pas des tenues kitch uniquement), elle restera quand même une série à voir pour parfaire sa culture dramavore. Dans My Girl (2005), un classique que l’on doit aux soeurs Hong, il est aussi question d’un contrat. Mais ce contrat, bien que les rapprochant, sera aussi un obstacle pour un amour interdit. Trois jeunes acteurs vont marquer les esprits et ainsi être propulsés en stars Hallyu : Lee Dong Wook, Lee Da-Hae et Lee Joon-Gi.

My Girl
My Girl (2005)

Que vous arriviez dans l’univers des dramas coréens ou si cela fait déjà plusieurs années, vous ne pouvez pas ne pas connaître Gong Yoo. Que ce soit dans le film Dernier train pour Busan (2016) ou la série à succès Goblin (2016), il est un acteur incontournable. S’il y a bien un rôle mémorable, c’est celui dans la série The First Shop of Coffee Prince (2007) à côté de l’actrice Yoon Eun-Hye. On y retrouve un scénario classique avec la jeune fille déguisée en garçon dont le héros va tomber amoureux. Sauf que, à la différence de la majorité des autres séries sur cette thématique, il va déclarer sa flamme bien avant d’apprendre que c’est une fille, abordant avec finesse le sujet de l’homosexualité. La sincérité de l’interprétation du personnage de Gong Yoo en proie à cette lutte intérieure en est touchante.

Coffee Prince
Coffee Prince (2007)
Goong
Goong (2006) – Une romance dans une monarchie moderne avec Yoon Eun-Hye et Ju Ji-Hoon dans leurs premiers rôles principaux à la TV.

2009 – Nouvel élan et internationalisation

Arrive ainsi l’année 2009 et la série maintenant devenue culte et qui peut-être considérée comme un point de départ important dans le renouveau de la vague Hallyu arrivant enfin jusqu’à nous : Boys Over Flowers . Cette série est, à la base, un manga (BD japonaise) qui a connu sûrement le plus grand nombre d’adaptations à travers l’Asie (comme nous vous en parlions dans notre dossier Adaptation WebToon/Manga du numéro 1), que ce soit au Japon – en dessin animé, série live ou film – en Corée, en Chine et à Taïwan. Et chaque fois la série fut un succès (la version taïwanaise Meteor Garden de 2001 et sa libre interprétation est une des plus intéressantes à découvrir). Cette série propulsera alors l’acteur Lee Min Ho sur le devant de la scène. Elle reste à ce jour l’une des séries coréennes les plus visionnées sur les plateformes de streaming.

Triple
Si vous souhaitez découvrir l’un des premiers rôles de Song Joong-Ki, pourquoi ne pas tenter Triple ?

Mais l’année 2009 n’aura pas connu qu’un seul gros succès, loin de là. 3 séries historiques vont marquer cette année : The Kingdom of The Winds (KBS) ou l’histoire du petit fils de Jumong qui avait pour destinée funeste de détruire Goryeo, Queen Seon Deok (MBC), la première femme a dirigé le royaume de Silla, mais également l’histoire tragique de Ja Myung Go avec au casting Jung Ryeo Won, Park Min Young (en méchante) et Jung Kyung Ho. L’été 2009, ce sont aussi 2 succès qui se côtoient dans les audiences.

sageuk

Fun Fact : L’acteur Song Il Gok a interprété en 2006 le rôle de Jumong et a repris en 2009, le rôle du Prince Moo Hyul, qui n’est autre que le petit-fils de Jumong (pas de soucis à ce niveau là pour ce qui est de la ressemblance.)

La série City Hall (SBS) ou comment vous faire aimer et détester la politique à la fois (et cette scène du tango entre Kim Sun-A et Cha Seung Won, on en parle ?) et Brilliant Legacy (SBS) qui sera le Top Drama de cette année 2009 atteignant jusqu’à 47 % de part d’audience, raflant par la même occasion de nombreux prix. C’est la série qui va propulser Lee Seung-Gi qui enchaînera l’année suivante avec My Girlfriend is a Gumiho (SBS).

Et c’est avec le nouveau succès des Hong Sisters que l’on passera un bel automne 2009 avec la série You’re Beautiful (SBS). « Nous avons développé un concept de groupe d’idoles pour cette série, basé sur l’idée que les Beatles étaient aussi un groupe d’idoles en leur temps » précisent-elles. Bien que les audiences TV ne soient pas au beau fixe, c’est sur internet et les plateformes de streaming que la série va connaître son succès mérité. On y suit la jeune Go Min-Nyu (Park Shin Hye) qui va devoir prendre la place de son frère jumeau, Go Min-Nam, au sein du célèbre groupe A.N.JELL. Elle qui se vouait à une vie de nonne, va se retrouver à cohabiter avec 3 beaux jeunes hommes : Jang Geun Suk, Jung Yong Hwa (CN Blue) et Lee Hong-ki (FT Island).

La fin de l’année 2009 sera marquée par la série à gros budget IRIS (KBS2), l’un des plus gros budgets de l’histoire des dramas avec 34 millions USD, et l’acteur coréen internationalement connu Lee Byung-hun. Une série d’espionnage, d’amitié et de trahison, sans oublier une belle romance. On y retrouve d’ailleurs T.O.P dans le rôle d’un mystérieux assassin sous le nom de Mr Black, un de ses rares rôles aussi importants dans une série TV.

En 2010, un spin-off de la série IRIS sera produit, Athena Goddess of War (SBS), au budget de 17 millions USD, avec au casting Jung Woo-Sung, Cha Seung-Won, Soo Ae, Lee Ji-Ah et Choi Si-Won. La série rencontrera un beau succès en Corée.

2010 – Une année aux nombreuses révélations

2010, c’est donc la révélation du couple Shin Min-A et Lee Seung-Gi dans l’excellent My Girlfriend is a Gumiho (SBS) que l’on doit aux Hong Sisters encore une fois. Mais c’est King of Baking, Kim Tak Goo (KBS2) qui va obtenir les plus hautes audiences de 2010, dépassant les 50 % de part de marché. Le personnage principal a pour but de devenir le meilleur boulanger de Corée. L’acteur Yoon Shi-yoon va voir sa carrière catapulter par son jeu sincère, mais également l’acteur Joo Won, ici dans son premier rôle dans une série TV. Dans le genre gastronomie, une autre série qui se déguste à l’italienne, c’est Pasta (MBC) avec Lee Seon-Gyeon et Gong Hyo Jin, un vrai délice.

My Girlfriend is a Gumiho
My Girlfriend is a Gumiho (2010)

L’année 2010 aura aussi sa série de travestissement mais en version historique avec la série Sungkyunkwan Scandal (KBS) où l’héroïne (interprétée par Park Min Young) va se déguiser en homme afin d’intégrer l’université Sungkyunkwan. Et difficile de cacher son identité au milieu de ces jeunes hommes. Et c’est en fin d’année que l’on va découvrir LA série qui va rafler de nombreux prix aux SBS Drama Awards : Secret Garden (SBS). Une histoire de cendrillon moderne entre Hyun Bin, un riche CEO arrogant, et Ha Ji-Won, une cascadeuse. La série sera diffusée à la TV dans de nombreux pays dont la France sur la chaine GONG.

big bang
Le groupe BIGBANG parodie les séries Secret Garden et Coffee Prince

Fun Fact : Le groupe BIG BANG a fait une parodie sous le nom de « Secret BIG BANG » avec G-Dragon dans le rôle de Ji Ra-Im et T.O.P dans le rôle de Kim Joo-Tap. Et également dans la série Coffee prince.

2011 – Love and Fight !

Les séries Dream High (KBS), City Hunter (SBS) et The Greatest Love (MBC) vont marquer l’année 2011. Dream High , c’est ce Fame à la coréenne. La série se déroule dans une école de chant et de danse formant les stars de demain avec son casting d’artistes Kpop important : IU, Taec-yeon etJang Woo-young (2PM), Ham Eun-jung (T-ara) et Bae Suzy (Miss A), sans oublier la révélation de ce casting de star : Kim Soo-hyun. Un fort écho à la vague K-pop qui déferle à l’image de cette vague de flashmob que l’on pourra découvrir sur internet reprenant une scène culte de la série, qui elle-même reprend le phénomène de flashmob.

Si vous souhaitez rester dans le monde de l’entertainement, alors The Greatest Love est pour vous. Une romance entre une chanteuse oubliée suite à un scandale (interprétée par Gong Hyo-Jin) et un acteur en pleine gloire (interprété par Cha Seung Won). Comment trouver le véritable amour dans ce monde sous pression et sous le feu des projecteurs, où à chaque annonce de couple, les fans s’insurgent et montrent les crocs. L’acteur Cha Seung Won a déclaré, lors de la conférence de presse, qu’il souhaitait montrer une autre image de ce milieu, loin des ragots, que derrière cette image de célébrité se cachent de vraies personnes. L’acteur Yoon Kye-Sang aurait ajouté que « le script est très réaliste, donnant un aperçu amusant de ce qui se passe en coulisse. » Rechargez-vous avec cette romance par excellence et son magnifique OST.

The Greatest Love

Et pour clore cette première partie, retour sur City Hunter , adaptation libre du manga de Tsukasa Hojo. Une série d’action, de vengeance et de romance (retrouvez l’interview du réalisateur Jin Hyeok dans notre dossier K-Drama : mode d’emploi, ndlr) au sein de la maison Bleue (maison présidentielle en Corée du Sud). Les 2 acteurs auront même le surnom du « couple Min-Min » (Park Min-Young et Lee Min-Ho). Une série incontournable nous dévoilant une autre facette de l’acteur Lee Min-Ho.

La série a été diffusée à la TV à travers le monde entier : Corée, Japon, Philippines, Malaisie, Singapour, Hong-Kong, Indonésie, Algérie, France (GONG TV), Emirats Arabes, Vietnam, Thaïlande, Sri-Lanka. Goo Ha-Ra (qui nous a malheureusement quittés en 2019) a été récompensé pour son rôle lors des SBS Drama Awards 2011. Le dernier épisode de la série obtiendra ses meilleures audiences à 20,6 %, conservant sa première place de l’époque. Certains seront déçus de la fin, la jugeant trop ouverte. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

city hunter

N’hésitez pas à partager avec nous sur les réseaux sociaux vos séries culte de cette période !

Voir la suite de la retrospective avec les années 2012 à 2014 (à venir)

Article extrait de K-Society #3 – 2020

Ksociety

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

line up

K-Dramas : Line-Up juin 2024

0
Rendez-vous avec le line-up K-Drama juin 2024 avec My Sweet Mobster, The Player 2, Hierarchy, Miss Night and Day ou encore DNA Lover. THE PLAYER...