AccueilInterviewRencontre avec les baristas du Webtoon Café !

Rencontre avec les baristas du Webtoon Café !

Venez avec nous à la rencontre des baristas du Webtoon Café, des personnes passionnés de webtoon toujours disponible pour partager leur passion et accompagner le webtoon français !

Webtoon Café

K-Society : Pourriez-vous nous présenter le Webtoon Café ? Comment est-il né ?

Himage – Barista Paillettes : Le Webtoon Café, aussi appelé le Wafé, est une association de médiation culturelle fondée en 2021 par une dizaine de créateur.ice.s passionné.e.s de webtoon ! Notre but ? Accompagner le développement du webtoon en France, ce format de bande dessinée pensé pour la lecture verticale sur smartphone. Que ce soit en ligne ou en physique, nous proposons des contenus pédagogiques et des espaces d’échanges privilégiés auprès des différent.e.s acteur.ice.s de ce format et du grand public !

Le Wafé a été fondé pendant l’été 2021, durant le concours de création de webtoons lancé par la plateforme Naver Webtoon pour repérer ses nouveaux talents. À l’époque, il existait encore très peu de ressources pédagogiques concernant la création de webtoon, et encore moins des ressources francophones. C’est donc dans une optique de partage que nous nous sommes mutuellement rapproché.e.s avec une petite dizaine d’artistes pour se soutenir et s’entraider pendant ce concours.

Un peu par hasard, nous nous sommes retrouvé.e.s à diffuser nos moments d’échange sur Twitch, pour en faire partager un plus grand nombre de personnes et c’est à ce moment-là que nous avons décidé de créer le Webtoon Café qui était donc à la base un collectif d’artistes. C’est au fur et à mesure que nous avons développé nos activités (conventions, interventions dans les évènements professionnels et universitaires, ateliers…), embrigadé de nouveaux.lles baristas et que nous avons choisi de passer en association, en février 2023… !

K-Society : Qui sont les baristas du Wafé ?

Emeume – Barista Bonbon : Derrière les coulisses du Webtoon Café, se cache une vingtaine de créateur.ice.s aux pratiques et compétences aussi diverses que complémentaires ! Chaque barista a un rôle défini avec des compétences spécifiques, c’est ce qui nous permet de faire tourner l’association et de rester un minimum organisé ! Chacun.e à sa petite place dédiée, et il n’y a pas de profil type pour être barista : il y a évidemment des auteur.ice.s, que ce soit de webtoon ou plus généralement de bande dessinée, mais aussi des correcteur.ice.s et lettreur.se.s dans le monde de l’édition, des chargé.e.s de communication, des programmeur.se.s, des lecteur.ice.s… Le Webtoon Café s’enrichit de tous ces profils et c’est tant mieux !

webtoon café

Du coup, en termes de fonctionnement, on s’organise par pôles pour répartir les différents projets !

Il y a le pôle live, où passe tout ce qui a un rapport avec notre chaîne Twitch, où on va retrouver Poison Violent, Loup, Corinne, Nomadine… Le pôle communication qui est centré sur la gestion de nos différents réseaux sociaux, avec Lutin Karau sur la rédaction des tips et Emmprr à la gestion de notre compte Instagram, en lien étroit avec notre pôle graphisme, d’où Cornebranche, DeraDemis, DrimRostt et Angel font sortir l’intégralité de nos visuels et contenus mis en forme ! Le pôle évènementiel, qui s’occupe de toutes nos interventions IRL, et où sont particulièrement actives Himage et SaKimieNolDeph, nos deux co-présidentes, Eily notre trésorière ainsi que moi-même, Emeume, aussi secrétaire de l’association ! Et plus récemment, nous avons aussi créé un pôle Discord géré par Okami qui s’assure d’animer le serveur d’entraide et d’échanges réservé à nos adhérent.e.s, mais aussi un pôle imprimé chapeauté par Marilia et sur lequel on devrait pouvoir vous en dire un peu plus en fin d’année !

K-Society : Quelles sont les missions du Wafé ?

Himage – Barista Paillettes : Le mot d’ordre du Wafé, c’est qu’il y en ait pour tous les goûts ! L’association a été fondée dans une logique d’entraide et de mise à disposition de ressources pédagogiques… Et comme on a tous.te.s des façons différentes d’apprendre, les baristas font de leur mieux pour proposer à chacun.e des formats adaptés à leurs appétences et connaissances !

Que ce soit à travers nos contenus en ligne ou directement à la rencontre du public, le Webtoon Café s’attelle à proposer une vaste palette de contenus afin que passionné.e.s comme néophytes puissent y trouver leur compte et découvrir ou approfondir les différents enjeux qui entourent la création de webtoons !

wafe

Si vous avez un mode de vie qui fait que vous avalez des litres de podcasts par semaine, alors vous aurez de quoi faire avec notre chaîne Twitch et ses rediffusions sur YouTube qui compilent une cinquantaine d’heures de discussions, interviews, analyses d’œuvres… Alors que si vous préférez les contenus courts et plus interactifs, ce sera sans hésiter direction Instagram avec nos tips, bingos et autres challenges !… Si c’est l’aspect communauté et rencontres entre passionné.e.s qui vous attire, c’est vers le serveur Discord de l’association et nos animations en conventions qu’il faudra aller ! En tout cas, peu importe la formule qui vous tentera, c’est avec plaisir qu’on vous invitera à prendre un siège !

Webtoon Café

K-Society : D’ailleurs merci à Corinne pour cette mise en relation avec les Baristas du Wafé. On en profite pour te poser quelques questions plus précisément. Tu es toi-même une grand lectrice de Webtoon. Comment as-tu commencé ?

Corinne – Barist’Etoile : Je suis Barist’Étoile pour le Wafé, ce qui implique que j’anime un live par mois sur notre chaîne Twitch, que ça soit autour du lettrage, de webtoons coréens ou encore de l’analyse de personnages féminins. Je participe également aux événements et conventions où le Wafé est invité pour organiser des discussions ou tenir un stand.

J’ai découvert les webtoons en 2017-2018, quand je suis tombée sur l’app Delitoon suite à une pub sur Instagram. Je suis tombée amoureuse du médium et de la multitude de romances qu’il propose, qui changeaient des romances que je retrouvais dans mes lectures en manga ou roman. Grande fan de Royal Romance et Romantasy, je me délecte des nombreux titres du genre.

K-Society : Tu n’es pas seulement lectrice mais aussi lettreuse de Webtoon. Pourrais-tu nous présenter ce métier ? Des conseils ? Sur quelles séries as-tu ou travailles-tu en ce moment ?

Corinne – Barist’Etoile : Oui, j’ai le bonheur de pratiquer le lettrage depuis janvier 2023 en tant que graphiste freelance. J’ai d’ailleurs découvert ce métier en 2022, lors d’un stage organisé dans le cadre de mon master édition BD.

Du coup, qu’est-ce que le lettrage ? C’est le fait de mettre en page la traduction dans les fichiers graphiques : choisir les typographies adaptées, faire un découpage fluide du texte, reproduire les effets des onomatopées, préparer les fichiers pour publication, … En fonction de la finalité de la publication, si elle sera en ligne ou en format papier, il y a des codes à respecter, des services complémentaires à proposer en fonction de son profil.

webtoon café

Je vois venir cette question : non, un lettreur ne traduit pas. Il reçoit la traduction sur un document word/excel, et va la mettre en page sur photoshop/illustrator. À titre personnel, je propose un service de traduction du japonais au français, en lightnovel, mais c’est dû à mon parcours et non au profil d’un lettreur.

Webtoon Café

J’ai eu l’opportunité de collaborer sur plusieurs séries, pour Delitoon, ONO et Piccoma. Je travaille actuellement sur le titre Adela tire sa révérence !pour Piccoma, et j’ai beaucoup aimé travailler sur R.A.N.A pour ONO également. D’ailleurs, ce titre est complet et je suis assez triste qu’il n’ait pas rencontré le succès qu’il mérite. Si vous aimez la SF et la romance, n’hésitez pas à tenter l’expérience.

Je dois l’avouer, mon plus grand plaisir, c’est surtout de travailler sur des projets dédiés à l’impression. Je m’occupe actuellement de l’adaptation au format papier de L’impérieux Destin du Dr. Elise”, qui sortira fin juin aux éditions Kotoon. Je travaille sur la maquette : le passage de la version numérique au format papier, en plus du lettrage. C’est un projet captivant, pour une série que j’ai lue dès mes débuts dans l’univers webtoon, qui a même eu droit à son anime sur Crunchyroll.

J’ai d’autres projets de lettrage en stock, mais je peux uniquement vous parler de My Gently Raised Beast édité chez Pika Wavetoon, qui sortira également en juin. Côté manga, j’ai la chance d’être sur “The Blue Flowers and The Ceramic Forestpour Mangetsu, un banger, ou encore le doux Dinosaurs Sanctuary” chez Michel Lafon Kazoku.

webtoon café

K-Society : Comment vois-tu l’évolution du webtoon depuis ces dernières années en France et dans les prochaines années ?

Corinne – Barist’Etoile : Je suis un peu inquiète par rapport aux webtoons publiés en ligne. Je pense que le format est riche et très attractif. Malheureusement, il nécessite, comme toute création, d’un certain niveau d’investissement financier et personnel.

Le fait que les lecteur.ice.s soient habitué.e.s à accéder à ce service partiellement gratuitement, fait qu’iels ont pas mal de difficultés quand il s’agit de débourser quelques euros pour rémunérer ce service : la plateforme où le webtoon est publié, son créateur ou encore les personnes qui ont travaillé pour rendre ce webtoon disponible en français. Il semble que peu de plateformes de webtoon sont rentables par elles-mêmes, elles survivent grâce aux investissements des grands groupes auxquels elles appartiennent (Naver, Kakao).

L’accessibilité du format a permis son développement en France, mais la difficulté maintenant est que si on veut que les plateformes perdurent, leur modèle va devoir évoluer : avoir plus de publicités, proposer des abonnements avec différentes “quantité” d’épisodes à lire, etc… Bref, il va falloir gagner de l’argent d’une façon ou d’une autre.

Les webtoons francophones demandent autant de travail qu’une BD, sauf que leur créateur doit travailler beaucoup plus vite pour répondre à la demande du lectorat d’une publication régulière/hebdomadaire. Cela signifie se plonger corps et âme dans le travail, en faire son activité principale, et pour se faire : avoir une rémunération adéquate. La passion ne suffit malheureusement pas à payer les factures, le loyer, la nourriture.

Des studios de création de webtoon voient le jour, pour travailler en équipe comme le font les studios d’animation, permettant de respecter le rythme de publication. Cela demande encore une fois un budget conséquent, et il va falloir que les pouvoirs publics se positionnent pour encourager ce nouvel objet culturel et lui allouer des aides à la création au même titre que pour les films, séries, livres, …

Pour ce qui est des webtoons localisés, de plus en plus de plateformes se passent de leurs équipes francophones : ferment leurs bureaux en France ou diminuent drastiquement leurs équipes, et délocalisent le travail des prestataires à l’étranger, réduisant ainsi les coûts de traduction, correction et lettrage. Cela implique également une baisse de qualité, car les traducteurs sont dès lors rarement formés pour offrir une traduction de qualité. Pire encore, l’usage de l’IA est de plus en plus mentionné, au détriment du lecteur. De mon point de vue, l’IA peut être un outil, utile pour faciliter certaines phases de travail mécaniques et chronophages mais ne doit en aucun cas remplacer l’humain. La traduction en webtoon demande une telle contextualisation qu’on ne peut la déléguer à une IA. Je vous épargne les pistes d’utilisation de l’IA pour la création de webtoon.

Je ne sais pas ce que donne les chiffres du format papier, j’espère qu’il va perdurer car en tant que collectionneuse, j’aime avoir mes séries préférées dans ma bibliothèque. Je pense par contre que contrairement à ce qui a été fait avec les mangas, il faut vraiment que les maisons d’édition fassent attention aux titres dont ils acquièrent les droits de publication car le prix du tome (14,95€ généralement) est si important qu’on ne peut pas se permettre d’acheter toutes les nouveautés en tant que lecteur. Seules les “pépites” des lecteur.ice.s survivront. Je ne pense pas que l’heure soit au pari d’un éventuel succès sur un “outsider” inconnu au bataillon, en ce qui concerne les œuvres étrangères importées en France.

Un des enjeux pour la sphère de création francophone serait à mon sens de penser l’œuvre sur le plan national si on veut, mais ne pas oublier l’international.

Webtoon Café

K-Society : Comment se passe la scène des auteurs webtoons français ? Quelles pourraient être les améliorations pour le métier en France ?

Sakimienoldeph – Barista shirup : Depuis la création du Webtoon Café, on a vraiment eu l’occasion de voir beaucoup d’évolutions sur la scène des auteur.ice.s de webtoon francophones ! Si en Corée du Sud le webtoon est déjà bien installé, en France, c’est un milieu qui est encore extrêmement récent et donc très sujet aux changements et évolutions… Pour notre plus grand plaisir !

En trois ans, on a déjà pu voir beaucoup évoluer l’accueil du public. Au début, on devait constamment expliquer le format, alors qu’aujourd’hui, même si tout le monde n’est pas lecteur.ice de webtoon, les gens reconnaissent et viennent d’eux-mêmes nous parler de webtoons ! De la même façon, puisque le marché français de webtoon se développe rapidement, on compte de plus en plus d’auteur.ice.s francophones. On peut se dire que ça représente plus de concurrence pour les auteur.ice.s que ça a pu l’être à une époque, mais je pense que c’est surtout un atout de voir la communauté s’étoffer. Ça permet aux auteur.ice.s de se regrouper, de s’investir dans des initiatives collectives, d’être mieux informé.e.s sur comment négocier leurs contrats… C’est une bonne chose que le format se développe parce que c’est beaucoup plus simple ensuite de faire revendiquer nos droits en tant qu’auteur.ice.s de BD numérique.

Du côté des maisons d’édition, on ressent globalement la même chose. Les professionnel.le.s impliqué.e.s dans le métier comprennent de plus en plus les enjeux de ce format et les difficultés de son élaboration. Ce qui ne peut qu’être bénéfique pour les créateur.rice.s français.e.s.

Bien sûr, énormément de choses restent encore à bâtir et les auteur.ice.s sont quotidiennement confronté.e.s à des enjeux tels que des rythmes de production intensifs, une rémunération trop juste, des problématiques liées aux droits sociaux du statut d’artiste-auteur…  Mais nous sommes optimistes ! La scène française est très active et les institutions y voient un potentiel médiatique dont il n’appartient qu’à nous de se saisir !

Webtoon Café

K-Society : Que diriez-vous aux personnes qui souhaitent se lancer dans le webtoon en tant que créateur mais qui hésitent ?

Emeume – Barista Bonbon : REJOINS-NOUS ! Non, sans rire, faire du webtoon, c’est une fantastique aventure qu’on ne se lassera jamais de conseiller à celleux que ça tente, mais il va falloir bien s’accrocher… La création, ce n’est pas un sprint, mais une course d’endurance, et pour ça, quoi de mieux que de s’entourer d’amateur.ice.s et de professionnel.le.s qui avancent avec la même volonté, celle de s’entraider et de partager leurs histoires ! Que ce soit sur Instagram, Twitch, Discord, en convention… N’hésite pas à venir nous voir et à poser des questions, on sera toujours ravi.e.s d’y répondre ! Mais quoi que tu décides de faire, surtout n’oublie pas de prendre soin de toi et de toujours faire passer ta santé en priorité !

K-Society : Et pour les personnes qui hésitent à se lancer dans la lecture de webtoons ?

tik tok

Emeume – Barista Bonbon : Le webtoon fait voyager. Si tu aimes les histoires et les personnages forts, il n’y a vraiment pas de raison d’hésiter ! Ne te laisse pas influencer par la première image que tu pourrais avoir du webtoon… Le webtoon est un format comme un autre : séries, films, romans, BD… Comme ces derniers, il ne se cantonne pas qu’à un seul genre d’histoire, et pour peu que tu t’y penches un petit peu, tu y trouveras forcément chaussure à ton pied ! Pour ça, n’hésite pas à suivre des comptes de lecteur.ice.s qui parlent de leurs lectures pour te donner des idées comme on peut d’ailleurs te proposer Corinne ou moi-même.

Pour ce qui est de la lecture numérique, ce n’est pas rare qu’elle puisse rebuter un peu lorsqu’on est attaché au papier, mais l’éventail de choix et l’accessibilité de ces histoires est indubitablement un des plus gros points forts de ce format ! Si tu vois que tu as du mal à passer de l’un à l’autre, n’hésite pas à commencer par les adaptations papier déjà parues en librairie pour découvrir tes premiers titres !

K-Society : D’ailleurs vous êtes plutôt webtoon en ligne ou en version papier ?

Corinne – Barist’Etoile : Ah, question très compliquée haha. Je suis personnelement friande des deux formats. J’aime découvrir de nouvelles histoires en ligne, je trouve que c’est facile de passer d’une histoire à l’autre et trouver son bonheur. J’aime avoir la version physique de mes séries préférées, pour les redécouvrir, les relire et les garder. Je suis assez impatiente et le fait que la publication se fasse d’abord en ligne fait que je ne peux pas délaisser ce format car je suis trop curieuse de découvrir la suite.

K-Society : Un mot pour la fin ?

Corinne – Barist’Etoile : Suivez vos rêves, l’accessibilité du format webtoon vous donne les cartes pour réaliser vos ambitions de publication en tant qu’artiste, de partage d’une histoire. Il vous permet aussi de faire des erreurs, de vous corriger, de vous améliorer. Puis, le jour où vous serez prêt.e pour en faire votre activité professionnelle, n’oubliez pas que votre travail mérite rémunération et que votre équilibre et votre santé sont primordiaux. Vous méritez le meilleur.

wafe

Merci à toute l’équipe du Webtoon Café.
Retrouvez les sur :
Twitch : https://www.twitch.tv/webtoon_cafe
Instagram : https://www.instagram.com/lewebtooncafe/
Twitter : https://twitter.com/WebtoonCafe
Tik Tok : https://www.tiktok.com/@webtooncafe


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

Greenhouse

Greenhouse: Un thriller psychologique haletant et déroutant

0
Greenhouse dépeint avec brio l’extrême ironie de la vie d’une femme, séparée, luttant contre la dépression, qui n’a que pour seul souhait, de vivre...