AccueilInterview Webtoon “The Killing Vote”

[INTERVIEW] Webtoon “The Killing Vote”

Adapté en série coréenne, The Killing Vote est, avant d’être une série TV, un webtoon disponible sur la plateforme Piccoma. Rencontre avec les créateurs du Webtoon Eom Seyun & Jung Ipum.

The killing vote

Interview Eom Seyun & Jung Ipum

Nous avons eu l’idée de cette histoire, car beaucoup de personnes souhaitent une telle vengeance, même si c’est simplement dans leur imagination.

K-Society : Pourriez-vous nous présenter l’histoire de “The Killing Vote” ?

Eom Seyun & Jung Ipum : C’est l’histoire d’un personnage appelé “Masque de chien” qui trouve le système judiciaire injuste et exécute les criminels acquittés grâce à un vote populaire.

The killing vote

K-Society : Pourquoi ce sujet ? Pourquoi cette thématique d’un jugement du peuple ? Par manque d’efficacité de la justice ? C’est un ressenti dans la population coréenne ?

Eom Seyun & Jung Ipum : La confiance du public envers le système judiciaire coréen est en ce moment à 49,1%, ce qui est très bas et ne représente même pas la moitié. Personnellement, je ne lui fais pas non plus complètement confiance. Cependant, nous ne pensons pas qu’il soit juste qu’un individu serve une vengeance personnelle comme dans le webtoon. Nous avons eu l’idée de cette histoire, car beaucoup de personnes souhaitent une telle vengeance, même si c’est simplement dans leur imagination.

K-Society : Pourriez nous présenter les personnages principaux ? Leur personnalité, leur objectif, leur relation… ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Nous avons tout d’abord le personnage principal qui, comme son nom l’indique, porte un masque de chien. Il n’est pas satisfait du système judiciaire et décide de prendre les choses en main.

Il y a aussi Ju Hyeok, un détective respectueux de la loi, qui fait de son mieux pour attraper “Masque de chien”. Le conflit à la fois moral et physique entre les deux personnages à propos de leur vision opposée de la justice est le cœur de l’intrigue.

The killing vote

K-Society : Sans nous dire qui est ce mystérieux personnage au masque de chien fou. Comment avez-vous décidé de son identité ?

Eom Seyun & Jung Ipum : L’identité de Masque de chien était établie dès le début. Il y a d’ailleurs plusieurs clins d’œil au cours de l’histoire, donc peut-être que certains lecteurs ont déjà deviné qui il était. Laissez-nous vous donner un indice : c’est une personne ordinaire que l’on croise souvent.

K-Society : Il y a un veritable engouement pour les adaptations télévisuelles autours des webtoons.

Eom Seyun & Jung Ipum : Nous pensons que c’est quelque chose de très positif. Les lecteurs qui ont aimé le webtoon peuvent avoir une expérience nouvelle grâce au live action, et le public qui découvre l’œuvre à l’écran peuvent ensuite s’intéresser au webtoon, ce qui permet de dynamiser un marché qui a ralenti depuis la fin de la crise du coronavirus. De plus, noous pensons que c’est un marché d’avenir, car le nombre d’adaptations live action à succès ne fait que croître.

K-Society : Que pensez-vous de cet enthousiasme pour les webtoons en France ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Nous savons depuis longtemps que la France est un marché extraordinaire pour la bande dessinée. Je me suis beaucoup intéressé à la vision française, qui est très différente ce que qu’on peut voir dans les créations japonaises et américaines. Nous sommes ravis de pouvoir publier mes œuvres dans un pays si symbolique pour la bande dessinée. Personnellement, nous pensons qu’une des caractéristiques du webtoon coréen est son développement fulgurant et l’aspect provoquant de ses thématiques. Nous espèrons que les lecteurs français pourront profiter de cette particularité grâce aux webtoons coréens qui paraissent à l’international. 

The killing vote

K-Society : Avez-vous vu la série ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous participé à l’adaptation audiovisuelle ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Bien sûr que nous l’avons aimée ! Au début, l’histoire était similaire au webtoon, mais vers la fin, la conclusion a changé pour devenir spécifique au drama et rendre l’expérience unique. Pour notre part, nous avons beaucoup apprécié, car nous trouvons mieux de pouvoir librement modifier l’œuvre originale pour une adaptation en live action. Je n’ai pas directement participé au drama, mais nous avons eu la satisfaction de pouvoir transmettre quelques idées à la production, et de réviser le scénario final. Bien entendu, comme nous l’avons déjà mentionné, notre rêve est de diriger des films, donc si nous en avons l’opportunité dans le futur, nous adorerions participer à la production nous-même.

K-Society : Comment avez-vous trouvé le casting ? Les personnages de l’adaptation audiovisuelle sont-ils semblables à vos personnages webtoon ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Certains acteurs ressemblent aux personnages originels, d’autres sont différents. Les lecteurs qui ont lu le webtoon trouveront sans doute intéressant de comparer l’adaptation avec l’original.

K-Society : Quelles sont les grandes différences entre la série TV et votre webtoon ?

Eom Seyun & Jung Ipum : La plus grande différence est l’ajout d’un personnage principal féminin, qui n’était pas dans l’œuvre originale. Nous pensons que le fait d’ajouter une voix féminine – ce qui manquait à l’œuvre de base – a permis de faire renaître l’histoire avec une narration plus riche.

The killing vote

K-Society : Avez-vous un message que vous souhaitiez faire passer à travers ce webtoon ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Dans cette œuvre, deux visions drastiquement différentes s’opposent et vous feront ainsi réfléchir à ce qui est juste. Nous pensons qu’il faut que les lecteurs s’interrogent sur cette vision de la justice qu’ils soutiennent, et réfléchissent à leur système actuel.

Dans cette œuvre, deux visions drastiquement différentes s’opposent et vous feront ainsi réfléchir à ce qui est juste.

K-Society : Des conseils pour les jeunes auteurs de webtoon ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Tout d’abord, c’est très difficile. Il n’y a rien de facile dans ce monde, mais c’est particulièrement dur moralement. Malgré tout, même si c’est difficile, on y trouve beaucoup de satisfaction. Si nos enfants rêvaient de devenir auteur de webtoon, nous les soutiendrions de tout notre cœur. Par rapport à d’autres métiers artistique, les efforts et la sincérité sont plus importants que le talent, donc si vous êtes passionnées, nous espérons que vous vous lancerez.

K-Society : Un message pour les lecteurs français ?

Eom Seyun & Jung Ipum : Nous n’arrivons toujours pas à croire que des lecteurs de pays si lointain, avec des cultures et des mentalités si différentes, lisent nos histoires. Nous sommes sincèrement reconnaissants à tous ceux qui s’intéressent à notre travail, et nous reviendrons avec une autre œuvre aussi intéressante !

The Killing Vote

THE KILLING VOTE
Lire le webtoon sur Piccoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


Retrouvez notre magazine

Les derniers articles

line up

K-Dramas : Line-Up juin 2024

0
Rendez-vous avec le line-up K-Drama juin 2024 avec My Sweet Mobster, The Player 2, Hierarchy, Miss Night and Day ou encore DNA Lover. THE PLAYER...